Monsieur Antonio Zanni - Naturopathe
Renaissance du Tao



Thérapeute

Acupressure - Homéopathie - Massage aux huiles essentielles - Massage thérapeutique - Médiation - Naturopathie - Nutrithérapie - Ostéopathie - Qi Gong - Taï Chi - Thérapie craniosacrale
Massage thérapeutique (Tui-na, acupressure, réféxothérapie) Méthode Poye (technique ostéopatie energétique.
Bilan de santé, traitement de terrain, Nutrithérapie, biothérapie.
Cours de Tai-Chi-Chuan et de Chi-Gong et stages.
Coordonnées
Renaissance du Tao
16, rue des Fontaines
1352 Agiez (Vaud)


Téléphone : 0041244418186
www.renaissance-tao.ch

Informations sur la séance
Reçoit le matin de 07h00 à 12h00 et reçoit l'après-midi de 14h00 à 20h00.
Durée approximative : 60 minutes
Tarifs en vigeur : 100Frs/Heure
Informations pratiques
Prestations reconnues par les assurances reconnu par les assurances.
Reçoit le week-end reçoit le week-end.
Rendez-vous depuis internet impossible pas de rendez-vous par internet.

Description détaillée


Renaissance du Tao





Dans le Zen vous venez de nulle part et vous allez vers nulle part. Vous êtes simplement maintenant, ici, n’allant ni ne venant. Tout change autour de vous ; votre conscience le reflète mais elle ne s’identifie pas.



Lorsque un lion rugi devant un miroir, pensez-vous que le miroir rugit ? Ou lorsque le lion s’en est allé et qu’un enfant vient en dansant, le miroir oublie complètement le lion et commence à danser avec l’enfant ; pensez-vous que le miroir danse avec l’enfant ? Le miroir ne fait rien, il reflète simplement. Votre conscience est seulement un miroir.



Ni vous ne venez, ni vous n’allez. Les choses viennent et disparaissent. Vous devenez jeune, vous devenez vieux; vous êtes vivant, vous êtes mort. Tous ces états sont simplement des reflets dans le lac éternel de la conscience.



Osho Livre Zen, Volume, 2 Chapter 16





Cette carte dépeint l’évolution de la conscience telle qu’elle est décrite par Friedrich Nietzsche dans: «Ainsi parlait Zarathoustra». Dans ce livre Nietzsche parle de trois niveaux; celui du chameau, du lion et de l’enfant. Le chameau est somnolent, terne, content de lui. Il vit dans l’illusion, se prenant pour une montagne, mais en réalité il est tellement concerné par l’avis des autres qu’il n’a quasiment aucune énergie qui lui est propre. Le lion émerge du chameau. Lorsque nous réalisons que nous sommes passe à côté de la vie, nous commençons à dire non aux demandes des autres, nous sortons de la foule, seul et fier, rugissant notre vérité. Mais ce n’est pas tout. L’enfant émerge enfin, ni rebelle ni consentant, mais innocent et spontané, fidèle à son être.



Quel que soit l’espace dans lequel vous êtes en ce moment ; somnolent ou déprimé, rebelle ou rugissant, soyez conscient que cet espace évoluera vers quelque chose de nouveau si vous le permettez. C’est un temps de croissance et de changement…





Petite histoire d’un mental comme un autre…



L’étymologie du mot renaissance « re-nê-san-s » signifie le renaissant… vu ici comme une seconde ou nouvelle naissance de la conscience. Le mental est un frein évident aux mutations puisque celui-ci ne désire aucun changement. Il calcule, se projette dans l’avenir selon ses expériences du passé. La peur est sont alliée, il ne prend aucun risque. «Attention ceci… attention cela…»



En définitive, il ne permet aucune ouverture.



Le mental est bien utile pour remplir les tâches de la vie quotidienne ou dans les interactions avec les autres. Mais c’est un problème quand nous n’en sommes plus maître parce qu’il prend les commandes. Un mental actif en tout temps ne laisse pas de place au silence. Il n’offre pas l’espace qui permet de revenir à soi, pour être simplement présent. Au mental se mêle le je, le moi, l’égo égoïste. Et de ce mélange se façonnent nos masques… «je fais ça comme cela… pour cela», nous nous justifions sans cesse, et nous nous cachons notre propre identité. Ce n’est pas un jugement, mais une observation de moi-même et de mon entourage.



Petite histoire d’un mental comme un autre…



L’étymologie du mot renaissance « re-nê-san-s » signifie le renaissant… vu ici comme une seconde ou nouvelle naissance de la conscience. Le mental est un frein évident aux mutations puisque celui-ci ne désire aucun changement. Il calcule, se projette dans l’avenir selon ses expériences du passé. La peur est sont alliée, il ne prend aucun risque. «Attention ceci… attention cela…»



En définitive, il ne permet aucune ouverture.



Le mental est bien utile pour remplir les tâches de la vie quotidienne ou dans les interactions avec les autres. Mais c’est un problème quand nous n’en sommes plus maître parce qu’il prend les commandes. Un mental actif en tout temps ne laisse pas de place au silence. Il n’offre pas l’espace qui permet de revenir à soi, pour être simplement présent. Au mental se mêle le je, le moi, l’égo égoïste. Et de ce mélange se façonnent nos masques… «je fais ça comme cela… pour cela», nous nous justifions sans cesse, et nous nous cachons notre propre identité. Ce n’est pas un jugement, mais une observation de moi-même et de mon entourage.



Le Tai-chi-chuan, qu’est ce que c’est?



Le Tai chi ou Taiji quan est un art martial chinois. Il peut être lent ou rapide, interne ou externe. Il est universel. C’est la boxe du faîte suprême ou «boxe de l’ombre».



Le principe premier universel, le grand jeu où s’opposent et s’unissent le yin et le yang, la terre et le ciel, l’équilibre entre le repos et l’activité. Composé d’enchaînements de mouvements souples, fluides le Tai-chi-chuan est appelé art martial interne, car le pratiquant prend conscience de la perception de son corps dans la douceur, et développe une plus grande proprioception (conscience globale du corps) depuis son Centre, le Dan tien Inférieur.



Véritable outil de transformation de soi, le Tai-chi-chuan est un art complet. Il nous apprend à vivre avec nous-mêmes, dans le respect de nos propres limites. Limites qui seront, progressivement, repoussées dans la douceur.



Le yin et le yang expriment tous les phénomènes. C’est l’interaction de ces deux énergies, à la fois antagonistes et complémentaires qui engendrent toute la création. La conscience dans le déplacement de l’alternance des phases YIN (vide) et YANG (plein) développe une meilleure présence dans l’instant, et donne un enracinement important. La vision que nous avons du monde et de nous-mêmes peut, dès lors, changer. Nous faisons des choix plus conscients, nous reconnaissons notre capacité à vivre pleinement notre vie. Nous abandonnons le jugement du juste ou du faux, du bien ou du mal.





Le Chi-Gong, qu’est ce que c’est?



Le Chi-Gong ou travail de l’énergie, est une forme de gymnastique chinoise énergétique millénaire, dont il existe trois principales sources. Elles ont des pratiques similaires et partagent une base commune, dont la conception énergétique taoïste de l’équilibre du Yin et du Yang. Elles se distinguent toutefois sur certains aspects:



- Taoïste (spirituel) l’objectif étant surtout de libérer l’esprit.



- Martial, où le but est de renforcer le Wei chi (chi défensif, lié au système immunitaire) et de renforcer la structure musculaire, tendineuse et osseuse.



- Médical, lié à médecine chinoise, où le but et de libérer certains blocages anatomiques et énergétiques.



La pratique du Chi-Gong permet de renforcer et d’assouplir la structure musculo-squelettique du corps et d’activer les fonctions de l’organisme, dans le but d’entretenir la santé physique et mentale. Dans les cas de maladie, le Chi-Gong peut participer à la guérison. En favorisant l’attention, le Chi-Gonq est aussi bénéfique dans de multiples domaines: professionnel, sportif, artistique ou éducatif.



La Naturopathie



Primum non nocere: tout d’abord, ne faire aucun mal.



La naturopathie consiste avant tout à retrouver un équilibre vital en aidant le corps à réveiller ses facultés d’auto-guérison. Elle n’intervient pas de façon violente ou par des procédés invasifs pour ne pas bloquer les systèmes de régulation mis en place par le corps lui-même. Avant tout, la naturopathie soutient les mécanismes de défense de l’organisme. Un symptôme tel que douleurs, rougeurs, fièvre, etc., ne sont que les parties visibles d’un procédé interne mis en place par le corps dans le but de réguler un déséquilibre de nature émotionnelle, métabolique, psychique ou énergétique sous-jacent.



La naturopathie se fonde sur l’existence d’une force vitale en chacun de nous. Selon le vitalisme (conception philosophique définissant la vie comme de la matière dans laquelle se trouve un principe ou «force vitale»). Source: wikipédia.



Selon cette conception, c’est cette force vitale qui insufflerait la vie à la matière. Cette énergie nous permet de nous maintenir en bonne santé ou nous aide à guérir. Pour entretenir ou développer ce «capital énergétique», on va donc s’appuyer sur tout ce que nous offre la nature: eau, air, nutrition, exercices physiques, plantes, respiration, relaxation.



Enrichie par les études scientifiques et les moyens modernes d’investigation qui ont permis de vérifier ces connaissances souvent empiriques, la naturopathie est la grande synthèse des méthodes naturelles pour être et se maintenir en bonne santé.



L’approche dans les pathologies ostéo-articulaires est la même que dans les autres pathologies, puisque le naturopathe a une approche globale de l’homme et de ses maux. Il ne traite pas la maladie mais le malade, ce qui implique des traitements personnalisés, et non une médecine symptomatique. Voici la présentation de principes généraux, de cures cibles, et d’outils à disposition du thérapeute pour déterminer le terrain et l’évolution positive du malade.


Evénements
Ce professionnel ne propose pas d'événement dans l'agenda en ce moment...




www.portail-sante.ch www.portail-sante.fr www.portail-sante.be