Le stress! Et si la pédagogie était mise au service de la santé ?



Préambule : Et si la pédagogie était mise au service de la santé? Alors que le stress génère des coûts estimés à 4 milliards de francs annuellement en Suisse, les approches thérapeutiques sont déjà largement engagées dans la lutte contre ce "fléau". La pédagogie ouvre aujourd’hui des voies prometteuses en matière de prévention dans la lutte contre le stress

 Auteur : Raymond Gafner, Formateur.

Gafner Perspectives fournit des prestations dans les domaines du coaching, de la formation et du développement personnel et collectif. Approche pédagogique et pluridisciplinaire..

Adresse : Grand-Bourgeau 77
2126 Les Verrières (Neuchâtel)

Tél : 032/863.31.81
 

Navigation rapide      >>     

 

Stress et pédagogie au service de la santé ?


Et si la pédagogie était mise au service de la santé? Alors que le stress génère des coûts estimés à 4 milliards de francs annuellement en Suisse, les approches thérapeutiques sont déjà largement engagées dans la lutte contre ce "fléau". La pédagogie ouvre aujourd’hui des voies prometteuses en matière de prévention dans la lutte contre le stress : elle place les personnes concernées non plus comme "victimes" d'une maladie, mais comme acteurs(-trices) volontaires qui participent activement à l’amélioration de leur bien-être.

Parfois encore considéré à tort comme une maladie, le stress est en fait une réaction de l'organisme à un événement ou à une situation. En relation permanente avec son environnement, l'organisme est fréquemment sollicité et réagit plus ou moins fortement aux circonstances: le stress est donc quasiment omniprésent et varie en intensité selon les situations vécues.



Ponctuellement nécessaire et salutaire, le stress devient indésirable s'il est prolongé ou mal vécu. Il peut même avoir des conséquences fâcheuses pour l'organisme.

En situation de danger, c'est notamment grâce au stress que nous trouvons les ressources nécessaires à notre survie. C'est aussi grâce au stress que nous pouvons mobiliser suffisamment d'énergie ou nous concentrer pour aborder un examen, par exemple. Le stress peut donc être un allié précieux.

C'est en particulier grâce à l'adrénaline produite par l'organisme en situation de stress que nous sommes capables de mobiliser rapidement nos énergies. Lorsque le stress se prolonge dans le temps, l'organisme produit alors peu à peu de la cortisone, une substance qui nous permet de maintenir durablement l'effort. Le stress est donc accompagné de phénomènes physiologiques, de sécrétion par l'organisme, de substances actives. Une exposition excessive à ces substances peut cependant nuire à l'organisme: alors que la présence prolongée ou répétée d'adrénaline favorise l'apparition de maladies cardio-vasculaires, l'action prolongée de la cortisone semble diminuer la résistance du corps et favoriser l'apparition de maladies infectieuses ou d'ulcères.

Au-delà des phénomènes purement physiologiques, le stress touche aux dimensions émotive, cognitive, psychologique et spirituelle des individus. Les conséquences se font sentir tant dans l'environnement familial, professionnel qu'associatif... Une étude du SECO (Secrétariat d'Etat à l'Economie) estime à 4 milliards de francs les coûts annuels du stress en Suisse! Ce chiffre ahurissant n'est en réalité que le reflet d'un phénomène qui touche une partie grandissante de la population.

L'organisme a donc besoin d'un stress "adéquat" pour bien fonctionner: en sous-stress il diminue son activité, réduit sa capacité d'adaptation et en quelque sorte s'atrophie. En sur-stress il s'épuise et s'expose aux maladies ou au burnout. Mais que signifie alors être exposé à un stress "adéquat"?
  • Comment le stress se développe-t-il?
  • Quels événements sont-ils à l'origine de mon stress?
  • De quels moyens disposons-nous pour le réguler?
  • Mon niveau de stress est-il adéquat?

Répondre à ces questions, c'est se donner les moyens de vivre le plus harmonieusement possible. C'est apprendre à apprivoiser son stress.

Les mesures prises jusqu'à présent pour lutter contre le stress se résument le plus souvent à des thérapies: allopathie, psychothérapies, homéopathie... Ces approches thérapeutiques ont en commun d'agir en aval des problèmes, une fois que le mal est fait. Curieusement, elles sont bien soutenues par les divers acteurs de la santé, assurances en tête! Les premiers pas réalisés en matière de prévention concernent les rares aménagements du temps ou du mode de travail en milieu professionnel. Certaines sociétés et administrations commencent à sensibiliser leurs employé(es) au stress et à proposer des solutions qui tiennent compte de leur réalité socio-professionnelle (familles monoparentales, éloignement du lieu de travail etc..). Ces solutions ne semblent toutefois pas suffisantes ni suffisamment généralisées.



Avec l'émergence de la formation continue pour adultes, du coaching et parallèlement de l'engouement progressif pour les activités liées au développement personnel, l'approche pédagogique offre une solution complémentaire et bienvenue aux solutions thérapeutiques. Que ce soit par la participation à des ateliers, à des stages ou à des sessions de formation, l'approche pédagogique se veut avant tout préventive: elle se place en amont des problèmes et place les participants non plus en victimes de leur état, mais en acteurs, en personnes responsables et volontaires. Une façon élégante de mettre la pédagogie au service de la santé!

Meta4
Raymond Gafner
http://www.meta4.ch
info.meta4@gmail.com
 


Auteur de l'article : Raymond Gafner, Formateur. Tél : 032/863.31.81.

Tous droits appartiennent à leurs auteurs.
 
 

  page 1 / 1  
 

www.portail-sante.ch www.portail-sante.fr www.portail-sante.be