AYUR VEDA - Voie royale pour rester en bonne santé !



Préambule : L'ayurveda vient de la conscience collective et a environ 5000 ans. Ayurveda veut dire "connaissance de la vie"
Découvrez à travers cet article une discipline existant depuis des millénaires ayant évoluée jusqu'à nos jours.

 Auteur : Josette Dafflon, Praticien de santé ayurvédique.

AyurVeda - les massages ... c'est plus un art du toucher qu'une technique qui vise à recentrer et rééquilibrer les trois forces vitales que sont Vata-Pitta-Kapha... Drainage lymphatique manuel Dr E. Vodder, méthode originale Aromathérapie Soins du visa.

Adresse : 120, av. des Alpes
1820 Montreux (Vaud)

Tél : 021/ 963.97.27
 

Navigation rapide      >>     

 

Une connaissance ancestrale pour un monde moderne


L'ayurveda vient de la conscience collective et a environ 5000 ans. Ayurveda veut dire "connaissance de la vie"

Le développement de la médecine ayurvédique a été fondé voici des milliers et des milliers d'années (des archéologue le situe à environ 5000 ans avant JC). Son efficacité fût bien sûr éprouvée au fil des siècles, et est de nos jours corroborée par les recherches les plus pointues. De tout temps la science védique fût transmise de maître à disciple, tout simplement.

D'autre part, les connaissances védiques comme la phytothérapie et les massages étaient bien connus par la plupart des foyers et transmises ainsi de génération en génération.

L'art d'harmoniser les énergies qui, en ayur-veda, est nommé les points marmas a été particulièrement bien développé en Chine (acupuncture).

Les sources écrites
Les sources littéraires les plus anciennes sont les Vedas, (composés de Sanskrit). Cette connaissance traditionnelle, qui était jadis transmise verbalement, se compose de quatres oeuvres volumineuses: Rig-veda, Sama-veda, Yajur-veda et Artharva-veda. qui différent entre eux par leur composition. Les oeuvres classiques: Ces textes témoignent d'une connaissance profondément rationnelle et d'une parfaite compréhension des phénomènes physiologiques et pathologiques. Les informations qui y figurent décrivent des maladies, des traitements des plus efficaces et des médicaments à large spectre d'action d'application sans effet secondaire nuisibles. Ils contiennent une quantité d'information quant au patient, à l'éthilogie (étude des causes des maladies) à la pathologie, au diagnostic et à l'action des remèdes.

L'expansion
L'ayurveda se propagea de par le monde civilisé: La Perse, l'Arabie, la Grèce, Rome et la Chine. L'Inde était vue comme le centre scientifique. Beaucoup de philosophes et de savants visitaient l'Inde pour acquérir de nouvelles connaissances.

L'influence britannique
Au milieu du 19ème siècle, la politique de colonisation Anglaise changea sa tactique face à la société indienne. En 1835, le "Calcutta Native Medical Association" devenait l'organisation de coordination (!) en médecine ayurvédique avec la mission (!) de ne plus propager les principes fondamentaux de l'ayurveda.

Vers 1920, l'ayurveda retrouva sa place d'honneur dans l'enseignement. En 1921, Mahatma Gandhi ouvrait à Dehli le Tibbi College. Ceci fut le début de l'établissement de nombreuses institutions selon le modèle millénaire.

La situation actuelle
En Inde, on compte 125 universités et institutions qui proposent des formations en science ayurvédique. Pratiquement chaque université est reliée à une clinique universitaire.

Les thérapies de nos jours
L'Ayur-veda nous donne des traitements renommés qui sont de véritables réharmonisateurs de l'équilibre physiologique; leur synergie est soigneusement étudiée. L'essentiel dans les traitements est de détoxiquer le corps des déchets dangereux afin de protéger le système immunitaire et de renforcer ainsi l'énergie mentale et physique. En améliorant le processus naturel de purification du corps, la résistance est consolidée et on donne au corps l'occasion de se régénérer lui-même.

Les remèdes sont à base de plantes. Les massages aident et renforcent les cures de purification. Le but étant d'éliminer les résidus du métabolisme via les voies naturelles (émonctoires) au moyen de massages à l'huile de sésame chaude complétées par des huiles essentielles choisies selon le dosha personnel.

Les traitements ayurvédiques et leurs remèdes sont, en premier lieu, choisis pour conforter ou régénérer l'équilibre de l'esprit et du corps Cette approche holistique vise à unifier les principes fondamentaux qui sont:

le corps - l'âme - l'esprit


Nous pouvons donc dire que l'Ayurveda est plus que jamais une médecine véritablement holistique.

"Donne un bol d'huile à ton corps, tu donneras moins au médecin", proverbe indien.
 
 

  page 1 / 3 page suivante : Les trois doshas (force de vie)
 

www.portail-sante.ch www.portail-sante.fr www.portail-sante.be